« Le Québec toujours pas une référence en gastronomie ? | Accueil | Michael Furdyk à la conférence de l'AAESQ »

07 mai 2007

Commentaires

Ana

Toutes mes félicitations Marc!

... tu dis que durant les dix derniers kilomètres l'énergie revient? Et tu penses qu'on va te croire? Sérieux! ;-)

Marc Boutet

Je te dis ! C'est ce qu'on appelle le "second souffle".

Comme en 2004, environ 10 kilomètres avant la fin, tu as vraiment un sentiment de puissance à chaque pas. En plus, c'est à ce moment que je commence à dépasser beaucoup de monde, alors c'est super encourageant !

Difficile à expliquer, mais c'est vraiment ça !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.